2007 - Du commerce

Voici mon unique contribution à la noble science qu'est l'économie.

J'essaye d'y démontrer brièvement que l'échange mondialisé est l'antithèse du commerce!

Ben oui: si on abolit la distance (géographique et culturelle), il ne reste que le rapport de force!

 

3.5k caractères, 1 page.

2 commentaire(s)


2006 - Liberté: la file d'attente

Ce texte très bref est peut-être celui qu'on me mentionne le plus souvent.

Il a l'audace de vouloir expliquer Sartre!

 

2k caractères, 1 demi-page.

1 commentaire(s)


2006 - Triptyque (pour en finir avec le Développement Durable)

Ce texte un peu plus long qu'à mon habitude résume en trois points l'essentiel de mes pensées sur le "Développement Durable" verdâtre.

En ce sens, je crois que c'est un texte "pivot", dans le développement de mes réflexions.

17k caractères, 6 pages.

4 commentaire(s)


2006 - Pourquoi un sens à la vie?

Nombreux sont ceux qui cherchent un sens à la vie.

La question est-elle bien pertinente?

4k caractères, 1 seule page.

4 commentaire(s)


2006 - Questions ouvertes sur un rêve

Les parallèles qu'on peut établir entre la vie de cour d'autrefois et celle dans les pays riches de nos jours sont plétoriques et souvent riches de sens. Ce texte, dont je suis passablement content, s'y essaye...

9k caractères, 3 pages.

4 commentaire(s)


2005 - Plaidoyer pour la pensée analogique

On donne souvent trop d'importance à la pensée déductive, et dix ans durant j'ai peaufiné les outils permettant la défense de la pensée analogique, qui est la seule véritable forme d'intelligence...

Si ces quelques mots ne sont pas suffisants, qu'ils lancent au moins le débat!

7k caractères, 2 pages.

5 commentaire(s)


2003 - Contre les piétons

Je cite souvent ce bref article satyrique d'une demi-page dont je suis particulièrement fier. Il illustre assez bien, je crois, l'absurdité de bien des calculs qui prétendent justifier des comportements... Un prof de math disait: "Les statistiques, c'est comme la minijupe: ça montre beaucoup et ça cache l'essentiel."

8 commentaire(s)


2003 - revolución

Voici un texte qui sort un peu de mes habitudes, un texte scandé comme un poème ou les paroles d'une chanson. Pourtant, le fond en est sérieux, et je n'en renierais pas une seule ligne... Au contraire, je le trouve à relire régulièrement afin de maintenir le cap, de ne pas se laisser dériver, endormir, désarmer...

18 commentaire(s)


2002 - Danser sa vie

Ce petit texte marque, je crois, le tournant de mes réflexions sur l'existentialisme et mon besoin d'en dépasser les concepts afin d'y introduire les éléments d'esthétique qui me manquaient.

J'avais eu, à l'époque, plusieurs retours positifs sur ce texte, y compris des années plus tard d'un ami qui me disait en relire régulièrement la version anglaise ‑ ce qui n'est pas le moindre compliment dont on puisse encenser un auteur débutant!

10 commentaire(s)


2002 - Lettre de Kankintú

Dans la foulée du précédent, voici un petit texte (une page) écrit dans la jungle du Panamá où je m'insurge contre les dérives contritionnistes de l'écologie ‑ en 2002 déjà!

11 commentaire(s)


2002 - Hommage à Montesquieu

Au milieu du XVIIIe siècle, Montesquieu dénonçait l'esclavage dans un pamphlet acide où il reprenait les arguments des esclavagistes en montrant leur ridicule et leur incurie.

Du temps où j'habitais le Panamá, je fus pour la première fois confronté à l'inégalité du commerce mondial. Cela m'inspira de réactualiser le texte de Montesquieu: j'en suis les arguments point par point, mais cette fois sur l'esclavagisme économique du XXIe siècle.

6 commentaire(s)


2001 - Deux textes sur la liberté

Fin 2000, je présentai avec mon ami Bruno un travail de diplôme (d'archi!) où nous étudiions les bases sur lesquelles on pouvait fonder le "Développement Durable", car les propositions type Hans Jonas ne nous convenaient pas.

C'était avant que l'écologie soit devenue l'éco-capitalisme. Mais déjà, nous en sentions diffusément la dérive.

Nous voulions tirer le débat du côté de l'existentialisme. Les deux textes suivants sont une synthèse personnelle sur ces notions que nous avons manipulées un an durant. Ils sont, je crois, un bon complément à l'inimitable (et concis) L'existentialisme est un humanisme de Sartre que chacun devrait relire chaque année afin de préserver sa souplesse mentale.

55 commentaire(s)


Prémices: 1997 - Les doigts dans le nez

En ce temps-là, j'étais en deuxième année d'archi. J'avais, je crois, intégré les fondements de l'humanisme et de la liberté selon Sartre, mais j'ignore où j'avais pêché ça... Toujours est-il que je trouve ce premier article (publié dans la revue interne de l'école) prometteur...

7 commentaire(s)